Test Netgear Orbi Pro WiFi 6 Mini

La popularité de la gamme Orbi a probablement dépassé les attentes les plus folles de Netgear, car elle est devenue une référence pour ceux qui souhaitent fournir efficacement une solution WiFi 6 MESH.

Mais depuis le lancement de la solution Orbi Mesh originale en 2016, les clients espéraient que Netgear pourrait envisager de proposer quelque chose de moins monolithique et de plus abordable.

Toutes les entreprises n’ont pas 10 000 pieds carrés d’espace de bureau à couvrir, mais beaucoup veulent une connexion Wi-Fi fiable et sécurisée pour leurs employés et leurs clients.

Le nouveau Netgear Orbi Pro WiFi 6 Mini est-il le matériel qu’ils souhaitent, ou simplement une version moins impressionnante de leur série phare Orbi Pro ?

(Crédit image : NETGEAR)

Prix

Comme pour les autres solutions Orbi, Netgear vend l’Orbi Pro WiFi 6 Mini sous forme de routeur unique ou dans le cadre d’un package en plusieurs parties avec des satellites supplémentaires conçus pour couvrir une zone beaucoup plus vaste.

Curieusement, au moment de la rédaction, un accord Amazon Black Friday a un seul routeur (SXR30) coûtant 188,82 £ (169,99 $), mais un pack double avec un seul satellite (SXK30) ne coûte que 181,99 £ (195,72 $). Un triple pack avec deux satellites (SXK30B3) coûte 244,99 £ (329,99 $) et les satellites supplémentaires (SXS30) coûtent 172,82 £ (158,23 $).

Sur la base de ce prix, le pack double offre le meilleur rapport qualité-prix par rapport à presque tous les autres packs, à moins que vous ne souhaitiez spécifiquement un routeur et deux satellites.

Pour mettre cela en perspective, le pack double Netgear Orbi Pro WiFi 6 (SXK80) coûte 708,99 £ (729,99 $), ce qui fait du Mini une bonne affaire en comparaison.

Pour nos tests, nous avons reçu le pack dual avec un seul satellite (SXK30) pour cette revue.

Netgear Orbi Pro WiFi 6 Mini

(Crédit image : NETGEAR)

Conception et fonctionnalités

Là où ce matériel a l’avantage sur le Netgear Orbi Pro WiFi 6 (SXK80) plus gros et plus cher, c’est dans sa plus petite échelle.

Le routeur et les satellites du SXK80 sont tous deux d’importantes dalles technologiques d’une hauteur de 24,6 cm (9,7 pouces). Et, une fois montés en hauteur à l’aide des supports fournis, ils sont impossibles à ignorer.

Avec seulement 18,9 cm (7,4 pouces), le routeur SXR30 et le satellite SXS30 (combinés sont appelés SXK30) sont moins imposants, même s’ils ont à peu près la même forme étrangement rhomboïdale.

Ils utilisent également des supports muraux similaires en plastique en forme de L fixés au mur avant que le routeur ou le satellite ne soit ensuite vissé dessus. Nous avons aimé que ceux-ci ne se contentent pas de les clipser sur les supports, car cela devrait garantir qu’ils ne peuvent pas être facilement renversés ou volés.

De l’extérieur, les deux parties semblent pratiquement identiques. La seule différence significative entre le routeur et le satellite est que les quatre ports Ethernet du routeur incluent un seul port WAN pour se connecter au modem Internet haut débit. Sur le satellite, tous les quatre servent à distribuer un réseau filaire.

Comme avec la plupart des configurations sans fil MESH, il est possible d’étendre le réseau en connectant les satellites à l’aide d’une communication purement sans fil ou en fournissant une dorsale filaire.

Là où cette option diffère du matériel SXK80, c’est que les composants du commutateur Ethernet avaient une agrégation de liens et un Ethernet 2,5 GbE sur cette conception, mais ces fonctionnalités sont toutes deux absentes du SXK30.

Par conséquent, les meilleures performances de canal arrière du Mini pourraient être via le WiFi, car le maximum d’une seule ligne Ethernet n’est que de 1 Gbit. Mais, comme nous le verrons plus tard, pour d’autres raisons, ce n’est peut-être pas une bonne idée.

C’est un léger changement, mais les grandes différences sont à l’intérieur, où Netgear a considérablement réduit la quantité de technologie sans fil disponible.

Netgear Orbi Pro WiFi 6 Mini

(Crédit image : NETGEAR)

Là où le SXK80 proposait tri-bande 4×4 AX6000, le SXK30 est réduit aux opérations bi-bande et uniquement AX1800. Essentiellement, la bande passante est divisée par deux sur 5 GHz et 2,4 GHz, avec non pas quatre mais deux canaux sur chacun, et le backhaul 5 GHz est désormais partagé avec les utilisateurs et non dédié.

Avec moins d’un tiers de la bande passante potentielle à partager, le SXK30 ne peut pas gérer efficacement le même nombre d’utilisateurs que le SXK80 ou fournir la même couverture.

Étant donné que le backhaul n’a pas de canal dédié à 5 GHz, l’installation d’une ligne Ethernet pour fournir cette voie de données est convertie en option sur le SXK80 en une nécessité pratique sur le SXK30.

Faire cela sape entièrement l’objectif du réseau sans fil MESH, mais avec la bande passante limitée du Mini, cela pourrait être la meilleure politique.

Pour ce petit nombre, peut-être jusqu’à 10 utilisateurs, les performances qu’ils obtiendront correspondront à celles de l’option beaucoup plus chère, car chacun ne prendra qu’une petite quantité des 1800 Mbps disponibles. Et, sur le SXK80, une bande passante supplémentaire ne peut pas être facilement allouée à chaque utilisateur, même si le pool global est plus important.

Là où le SXK80 peut gérer un espace de bâtiment allant jusqu’à 18 000 pieds carrés avec un maximum de six satellites, le SXK30 peut également se connecter à six satellites mais ne couvre que 6 000 pieds carrés. Un bureau ou un espace de vente au détail de 77 pieds carrés est toujours une bonne taille pour une petite entreprise, à moins qu’elle ne dispose d’un grand atelier ou d’une zone de production.

La façon dont cela se traduit par des connexions verticales dépend de la façon dont les sols sont construits et, s’ils sont en béton, de la quantité de renfort métallique qu’ils peuvent contenir. Mais, pour une maison européenne typique, trois étages verticaux doivent être adéquatement couverts.

Netgear Orbi Pro WiFi 6 Mini

(Crédit image : NETGEAR)

Utilisé

Comme son grand frère, le Mini utilise l’application mobile Netgear Insight pour la configuration et non l’outil Netgear Orbi qui a été conçu pour le matériel plus ancien.

Il y a quelques problèmes avec Insight de notre point de vue, et le premier est que pour un endroit où il s’agit du seul équipement Netgear, c’est une surcharge d’administration complète.

Et deuxièmement, pour obtenir les fonctionnalités vraiment intelligentes de cet outil, il faut un abonnement annuel supplémentaire. Lorsque vous achetez un nouvel appareil, vous bénéficiez immédiatement d’un abonnement premium gratuit d’un mois. Une fois cette période gratuite épuisée, l’utilisation des fonctionnalités premium entraîne un coût continu supplémentaire.

Plus vous avez de matériel Netgear, moins il est cher par appareil, mais à moins que vous n’ayez l’intention d’utiliser intensivement ce niveau de gestion, c’est quelque chose dont vous pouvez vous passer une fois que vous êtes opérationnel.

Un autre avertissement à Insight est que rien de ce qu’il fait n’est généralement instantané. Il a fallu facilement plus de 20 minutes pour configurer notre Mini routeur, car à chaque étape, il fait référence au contrôle centralisé des serveurs Insight.

Heureusement, une interface Web est également disponible, ce qui élimine le besoin d’Insight si vous ne souhaitez pas l’utiliser.

Logiciel Netgear Insight

La nouvelle application Netgear Insight permet de configurer le routeur et les satellites (Crédit image : NETGEAR)

L’interface Web pourrait être le meilleur choix, car nous avons eu quelques problèmes avec Insight lorsque nous avons essayé d’installer le routeur en tant que point d’accès et non en tant que routeur, ce qui est une option.

Sauf qu’il ne fonctionne pas comme le seul routeur sur un réseau, il a du mal à accéder à Internet et le basculer en mode AP s’est avéré loin d’être facile. Finalement, nous avons réussi à faire accepter au matériel qu’il ne s’agissait pas du serveur DHCP et de bien jouer avec d’autres matériels, mais ce n’était pas entièrement une expérience plug-and-play.

Compensant légèrement la nature pédante de ces mécanismes, l’ajout de satellites à un routeur consiste simplement à les connecter à portée de connexion sans fil ou sur le même réseau filaire, et ils seront automatiquement trouvés et ajoutés. Insight considère le routeur Orbi Pro et ses satellites comme une seule entité, ce qui rend cette partie de leur contrôle remarquablement simple.

Une autre excellente caractéristique est la capacité des unités à prendre en charge quatre SSID différents.

Pouvoir segmenter l’administration, les employés, l’IoT et les invités, par exemple, est utile pour ceux qui aiment donner aux clients un accès Internet ou limiter les fonctionnalités disponibles pour certains membres du personnel.

Netgear Orbi Pro WiFi 6 Mini Pack Triple

(Crédit image : NETGEAR)

Performance

Étant basé sur une technologie similaire, les performances du Mini Pro par rapport au Pro d’origine sont presque identiques pour les utilisateurs individuels. Ce que cette déclaration ne reconnaît pas, c’est que le nombre d’utilisateurs pouvant bénéficier de ces performances est moindre en raison du nombre limité de canaux et de la plus petite empreinte sans fil du matériel Mini.

Par conséquent, à courte distance, des connexions de plus de 500 mbits par seconde sont tout à fait plausibles. Mais c’est une seule connexion à courte portée, et une deuxième connexion à cette vitesse consommerait toute la bande passante que 5 GHz a à offrir (1200Mbit).

Ceux qui se connectent via 2,4 GHz peuvent s’attendre à environ 150 mbits à courte distance et à la moitié de ce niveau lorsqu’ils sont plus éloignés.

Lorsque le canal 5 GHz remplit une double fonction en tant que backhaul, ceux qui se connectent via le satellite (5 GHz ou 2,4 GHz) peuvent voir leurs performances réduites de moitié.

Nous avons vu d’autres se plaindre de la lenteur de ce matériel par rapport au SXK80, mais cela a surtout un impact sur ceux qui utilisent le satellite et lorsqu’aucun backhaul filaire n’est en place.

Même sur le SXK800 et ses 6 000 mbits de bande passante potentielle, les utilisateurs ne peuvent récupérer la même bande passante que celle fournie par le routeur du Mini s’ils peuvent lier plusieurs canaux 5 GHz et 2,4 GHz en une seule connexion. La plupart des utilisateurs se connecteront via un seul flux de données et seront liés par les limites effectives de la bande passante offerte par chaque canal, même s’ils sont la seule personne à se connecter.

Lorsque la vitesse de connexion en un seul point est primordiale, le SXK30 n’est probablement pas le meilleur choix, mais on pourrait facilement affirmer que le réseau sans fil dans son ensemble n’est pas idéal pour ce travail.

Ceux qui souhaitent la connexion la plus rapide possible aux serveurs ou à Internet devraient envisager des connexions filaires 10GbE, car les performances sont potentiellement supérieures à toute la bande passante du SXK30, ou du SXK80 d’ailleurs.

Pour un bureau typique de dix personnes ou moins, le SXK30 a suffisamment de bande passante pour gérer facilement la plupart des besoins, surtout si vous reliez les satellites à l’aide d’un réseau filaire et que l’infrastructure du bâtiment n’est pas particulièrement difficile pour les signaux WiFi.

Nous devons également dire que pour les entreprises ne disposant que de connexions haut débit à 100 Gbit ou plus lentes, le SXK30 ne sera probablement pas le goulot d’étranglement des plaintes concernant les vitesses Internet, même avec sa bande passante modeste.

Dans l’ensemble, les performances du SXK30 ne sont pas excellentes par rapport aux autres matériels WiFi 6 que nous avons testés, mais elles sont fiables et cela pourrait être plus important pour certains.

Verdict final

Il y a quelque chose de convaincant à propos de cet équipement, et c’est principalement dû au prix.

Pour les entreprises avec un bâtiment tentaculaire et de nombreux utilisateurs simultanés, l’Orbi Pro SXK80 reste le matériel à utiliser, même s’il est extrêmement cher.

Gadgetmasti is an online publication focused on technology, with editorial teams in different countries. It provides news and reviews of tech products,computing,mobile phones,gaming and gadgets.

Mais, pour les travailleurs à domicile confinés et les petites opérations de vente au détail, le SXK30 est économiquement logique tout en offrant les fonctionnalités et le contrôle que ceux qui le déploient apprécieront.

Cependant, nous pensons que Netgear a raté une opportunité avec ce matériel en n’incluant pas la technologie PoE.

Si les unités satellites étaient connectées par une dorsale Power-over-Ethernet, l’utilisation de ce câble aurait également permis de placer le matériel dans un endroit où l’alimentation n’était pas disponible.

Pour les utilisateurs à domicile, le prix de ceux-ci semble être une bonne affaire, mais vous pouvez également obtenir un meilleur rapport qualité-prix avec l’Orbi WiFi 6 de base (RBK753), offrant le double de la bande passante pour un peu plus d’argent. Ou, le Orbi Mesh WiFi System (RBK353) avec la même bande passante mais deux satellites inclus pour un prix très similaire (199 £).

Que ce soit dans le cadre d’une utilisation professionnelle ou domestique, cela dépend probablement du fait que vous avez déjà investi dans du matériel Netgear et que vous souhaitez disposer d’une solution de gestion unifiée. Pour ceux qui utilisent déjà le kit Netgear et sa gestion Insight, le SXK30 est un bon choix, mais des options moins chères et plus rapides sont disponibles ailleurs pour ceux qui ne sont pas aussi investis.

Gadgetmasti is an online publication focused on technology, with editorial teams in different countries. It provides news and reviews of tech products,computing,mobile phones,gaming and gadgets.

Also read the article about KProxy Free Anonymous Web Proxy Review kproxy extention for chrome.

Leave a Comment